Se (re)mettre à la natation

Comme je vous l’avais indiqué dans mon précédent article répondant au doux nom de « Gérer une blessure sportive », j’ai été, bon gré, mal gré, « obligée » de reprendre la natation afin de soulager mon aponévrosite plantaire. Loin d’avoir été pour moi une contrainte, cette reprise de la natation m’a permis de renouer avec un sport qui pendant mes années fac était mon unique sport, de renforcer mon dos tout en m’ouvrant à de nouveaux univers sportifs.

Cependant, il faut avouer que de prime abord, je n’étais pas que joie et bonheur à la perspective d’enfiler mon maillot, mon bonnet et mes lunettes trois à quatre fois par semaine. J’avais la sensation que j’allais vite tourner en rond, tel un poisson rouge dans son aquarium, à force de répéter longueur sur longueur. Mais en réalité, j’étais loin de m’imaginer qu’avec un peu de motivation et d’imagination, je pouvais faire de chaque séance un véritable jeu aquatique (oui, je considère le sport comme un vrai loisir, non une contrainte !).

IMG_4999

Alors, par le bias de cet article, je vais essayer de vous prodiguer tous mes bons conseils pour vous inviter à chausser vos palmes entre deux sessions de votre sport favori.

– Pourquoi se (re)mettre à la natation ? –

Les bienfaits de la natation sont multiples et variés.

Le premier et non des moindres est l’absence d’impacts. Ce sport est donc particulièrement indiqué en cas de blessure mais également en complément de sports à fort impact (comme, bien entendu, la course à pied, mais aussi le tennis, le squash…).

La natation va également améliorer de façon notable vos capacités cardiovasculaires et respiratoires tout en ayant un impact positif sur votre retour veineux (parfait en cas de jambes lourdes).

En outre, la natation permet de travailler l’ensemble des muscles du corps, tout en douceur. Vos muscles vont donc se tonifier, se renforcer et ce, sans grand risque de blessure grâce à la flottabilité du corps qui est de plus de 80% et qui rend donc le corps plus flexible et souple.

Petit tour d’horizon des différents types de nage et des muscles travaillés :

  • la brasse : elle sollicite principalement les biceps, les pectoraux, les abdominaux et les mollets
  • le crawl : il s’agit du mouvement le plus complet : il permet de muscler bras, épaules, jambes, poitrine et abdos.
  • le dos crawlé : ce mouvement va avoir un impact extrêmement bénéfique sur les muscles de votre dos.
  • le papillon : cette nage fait bien entendu travailler votre dos, vos bras mais surtout vos abdos grâce au mouvement d’ondulation continue. Pour la maitriser parfaitement (puisque c’est la plus technique), je vous recommande de prendre des cours.

Le dernier bienfait de la natation sur lequel je souhaiterais m’arrêter est sur l’impact positif que la pratique de ce sport aura sur votre santé mentale. En effet, la natation est un véritable sport qui favorise la détente, la relaxation, la qualité du sommeil… Souvenez-vous de cette impression de planer lorsque vous sortez de l’eau ! Un véritable bonheur addictif, non ?!

– J’ai besoin de quoi pour débuter ? –

Contrairement au vélo et à l’instar du running, la natation est un sport peu onéreux lorsque l’on débute. Moyennant 3-4 euros, vous aurez accès au grand bassin de la piscine municipale de votre quartier. Pour connaître l’adresse la plus proche de chez vous, je vous conseille de vous connecter sur le site de votre mairie, vous devriez y trouver toutes les informations dont vous avez besoin. Bien entendu, il existe des clubs de natation privés dont l’inscription est plus chère et parfois sur parrainage, mais vous serez toujours à temps de vous renseigner là-dessus si la natation devient votre nouveau hobby.

Au niveau matériel, c’est tout simple : un maillot, un bonnet, des lunettes et c’est tout ! Et je dois dire que les marques de natation ont réellement travaillé sur la diversité et la qualité de leur offre ces dernières années. Les maillots sont hyper canons, avec des motifs tendances et des finitions tip-top même dans les premiers prix !

Je vous ai fait une petite sélection de maillots de natation qui vont vous (re)donner goût au chlore !

Selection natation

  1. La Redoute Collections – une jolie brassière en matière filet
  2. Adidas – un bikini graphique avec un cordon de serrage pour un ajustement parfait
  3. Nabaiji – un haut de bikini résistant au chlore et au prix tout petit
  4. Speedo – un maillot parfait pour les pudiques, celles qui aiment être libres de leurs mouvements (ou qui ont la flemme de passer par la case épilation bikini !)
  5. Roxy – une brassière (en fibres recyclées et qui protège des UV) qui rappelle celles que l’on porte pour courir
  6. Roxy – un maillot en fibres recyclées possédant une protection solaire UPF 50+, parfaite pour les piscines en plein air
  7. Speedo – un imprimé fantaisie et rétro
  8. Nabaiji – un joli maillot pixellisé et à prix tout doux
  9. Funkita – un imprimé « cactus » trop tendance
  10. Funkita – un maillot avec un imprimé « toucan », moi je dis oui !
  11. Speedo – un joli style rétro

Si vous souhaitez ajouter une valeur éthique et responsable à votre démarche sportive, je vous renvoie vers la sélection de maillots que je vous avais faites pour cet été, rubrique « pour les sportifs engagés ». 

IMG_5003

– Convaincu.e, mais comment ne pas m’ennuyer ? –

Personnellement, je ne fais pas partie de ces personnes qui s’ennuient en pratiquant un sport, c’est surement pour cela que je chéris les sorties longues en running. En effet, je profite de ce temps pour réfléchir mais surtout me laisser aller à mes rêveries (enfant, j’étais constamment « dans mon monde »… maintenant, ce moment à moi me permet de recréer cette bulle rêveuse socialement peu acceptée dans le monde adulte qui demande attention et réactivité immédiate… mais cela est un autre débat et fera surement l’objet d’un autre article *spoiler alert*). Néanmoins, je peux comprendre que la perspective de passer une heure dans l’eau puisse en rebuter plus d’un ! Heureusement, il existe quantité d’astuces pour mettre du piment dans votre séance de natation !

Variez les nages

Un peu de brasse pour s’échauffer le corps et réveiller ses muscles en douceur, puis passez au crawl avant de revenir à la brasse, de faire du dos crawlé…

79BB4F68-0FCF-4B48-81E7-792E74AB13E2

Faites du fractionné

Comme en running et pour tout autre sport d’endurance (vélo, par exemple), vous pouvez tout à fait intégrer du fractionné dans votre séance. Il va ainsi vous permettre de muscler votre coeur et donc de booster votre VMA (tout bénéf’ pour vos autres sports d’endurance !). Cependant, à la différence du running (sauf sur piste), vous allez mesurer votre effort en distance et non en temps. En outre, la natation en fractionné sera principalement réalisée en crawl.

Voici quelques exemples de fractionnés :

Classique : 8 x 100m avec 30 secondes de récupération (nage lente ou pause) entre chaque série. Lorsque cette série devient trop « facile » pour vous, diminuez le temps de pause et allongez la distance parcourue (125m, 150m…).

Pyramide : on augmente les distances jusqu’à un palier avant de redescendre et en adaptant les temps de récupération en fonction de la distance : 100m – repos de 20 secondes, 200m – repos de 30 secondes, 300m – repos de 30s, 400m – repos de 40s puis on redescend progressivement : 300m – repos de 30s…

Descendant : Ici le fractionné est de plus en plus important au fur et à mesure de la série : 400 mètres – repos : 40 secondes, 2 x 200 mètres (30 secondes de repos entre chaque série), 4 x 100 mètre (20 secondes de repos entre chaque série) + 8 x 50 mètres (10 secondes de repos entre chaque série).

Ecoutez votre podcast préféré ou votre musique favorite

Il existe désormais de multiples accessoires étanches qui permettent d’écouter de la musique sous l’eau. Et surtout, il en existe pour toutes les bourses !

En voici deux, pour les plus mélomanes ou pour ceux qui ont (vraiment) peur de s’ennuyer (mais il existe bien d’autres modèles ou marques) :

  1. Un lecteur MP3 étanche à prix tout doux – Nabaiji 
  2. Un Waklman étanche à la poussière et à l’eau – Sony (pour lire une review écrite par Anne&Dubndidu c’est par ici).

 

Alors, vous vous êtes ennuyé finalement ? Ou, au contraire, des nageoires ont poussé dans votre dos à force de nager ? Racontez-nous tout en commentaires !

Signature Delonna

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Publicités

5 réflexions sur “Se (re)mettre à la natation

  1. Myrtilla dit :

    Coucou ! J’ai aussi repris la natation mardi, pour rajouter une séance de cardio avec mes 3 séances de course à pieds. J’ai vraiment besoin d’améliorer mon cardio et je pense que la natation peut vraiment m’aider beaucoup ! D’ailleurs le lendemain je suis allée courir et j’avais l’impression d’être plus légère et d’être beaucoup moins essoufflée. J’aurais dû commencer avant ! ^^
    Merci pour cet article ! Il faut que j’essaie le fractionné en eau ! 😉

    Aimé par 1 personne

    • delonnna dit :

      Coucou !
      C’est clair que la natation c’est la clé pour progresser niveau cardio tout en préservant tes articulations !
      Alors, du coup, tu as testé le fractionné depuis ?

      Belle journée 🙂

      J'aime

  2. Tam dit :

    Bonjour,

    Ça fait déjà deux ans que je pratique la natation de façon plus ou moins régulière (pas facile de jongler le boulot avec les horaires des piscines, en IDF ça dépend vraiment de la commune).

    J’ai appris la brasse car c’est le plus facile et j’avais terriblement peur de me noyer, maintenant j’arrive à nager dans des bassins de 50m et de 2m de profondeur (il y a 3 ans c’était impossible).

    Du coup, maintenant je commence à me lasser de la brasse et je voudrais apprendre le Crawl, je cherche des vidéos sur internet mais c’est facile de se noyer dans la masse d’information. De plus, je ne trouve pas trop d’informations concrètes sur la façon de gérer la respiration par rapport au mouvement des bras. Est-ce que tu pourrais me donner des conseils là-dessus? Je serais très reconnaissante.

    Merci pour cet article, je ne savais pas du tout que maintenant il y a des mp3 étanches, c’est pas mal du tout.

    Bon après-midi!

    Aimé par 1 personne

    • delonnna dit :

      Bonjour,

      Tout d’abord, bravo pour cette progression et cette régularité ! C’est comme cela que tu deviendras de plus en plus à l’aise dans l’eau !
      Et c’est une super bonne idée de vouloir se mettre au crawl. Par contre difficile de te donner des conseils hors contexte. Personnellement, lorsque j’ai commencé le crawl, je comptais le nombre de mouvements dans ma tête afin de respirer de façon régulière. Cela donnait quelque chose comme : je souffle sur trois temps dans l’eau puis je sors la tête de l’eau, sur le côté opposé à mon bras en mouvement pour respirer. (Surement pas très clair, dis comme ça, lol).
      Mais vraiment, je te conseillerais de voir avec ta piscine si tu ne peux pas prendre quelques heures de cours pour apprendre à maitriser le crawl plus rapidement. Selon moi, un mois de cours et tu devrais déjà acquérir de bonnes bases pour ensuite te bonifier par toi-même !

      N’hésite pas à me dire comment tu progresses en tout cas !

      Bon courage et bonne journée 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s