BeStrøngSøup – La soupe riche en protéine

Hier, le 1er octobre, nous célébrions la Journée mondiale du Végétarisme. L’occasion pour moi de mettre en avant et de promouvoir ce mode de consommation que j’ai à cœur d’adopter définitivement très prochainement (je mange encore, à de rares occasions, du poisson).
La peur d’une carence en protéine est l’une des raisons principales qui freine certaines personnes à se lancer pleinement dans l’aventure du végétarisme. Et pourtant ! Il faut savoir que l’alimentation végétale est extrêmement riche en protéine et que, non, il n’est pas nécessaire d’associer à CHAQUE repas céréales ET légumineuses pour avoir son quota d’acides aminés (l’équilibre alimentaire ne se faisant pas sur un repas unique mais sur plusieurs jours).

Dans cette soupe, j’ai sélectionné des aliments réputés pour leur richesse en protéines comme les haricots azukis qui contiennent 25g de protéines pour 100g (soit autant qu’un steak haché ou une côtelette d’agneau) ou encore les graines de chanvre et de courge (26g et 25g pour 100g de produit).

Si ce dimanche vous avez fait une belle randonnée en montagne ou une longue sortie en vélo, ma BeStrøngSøup sera parfaite pour reconstituer vos fibres musculaires et elle saura apaiser votre faim jusqu’au petit-déjeuner du lendemain !

StrongSoup3

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 200g de haricots azukis (secs)
  • 1 courge butternut
  • 1 boite de tomates au naturel (car ce n’est plus la saison des tomates…)
  • 1 poireau
  • 1 c.c de paprika
  • 1 c.c de curcuma
  • 1 c.c de piment doux
  • 1 pincée de poivre noir

Pour servir :

  • Une poignée de graines de chanvre
  • Une poignée de graines de courge
  • 5 jolies amandes par personne

StrongSoup1

Etape 1 : La veille

Faites tremper les haricots azukis dans un bol d’eau froide pendant 8 heures (ou toute la nuit au minimum).

Etape 2 : La fin des haricots

Rincez les haricots à l’eau froide et versez-les dans une casserole. Recouvrez-les avec une fois 1/2 leur volume d’eau et faites cuire à feu doux pendant environ 30 min.
Une fois cuits (mais encore fermes), réservez 4 cuillères à soupe de haricots et mixez ceux qui restent (s’il reste trop de peaux, passez le velouté à la passoire).

Etape 3 : le sort des légumes

Lavez et pelez la courge butternut (si la peau de la courge est trop épaisse pour être épluchée facilement, déposez-la pendant un petit quart d’heure dans un four chaud. Comme pour la patate douce de la précédente soupe du dimanche, l’épluchage devrait se faire en un claquement de doigts).
Coupez-la en morceau.

Lavez et coupez le poireau en tronçons.

Etape 4 :

Placez la courge butternut et le poireau dans une casserole, recouvrez-les d’eau et laissez-les cuire à feu doux pendant 25 minutes environ.
Hors du feu, ajoutez les épices avant de mixer finement.

Etape 5 :

Dans une jolie assiette, disposez le velouté d’haricots azukis. Ajoutez au centre une cuillère à soupe de purée de courge butternut-poireau et disposez quelques haricots azukis entiers.

Parsemez de graines de chanvre, de courge et glissez 5 amandes dans chaque assiette pour parfaire le tout (et ajouter en protéine !).

StrongSoup2

Bonne dégustation mes p’tits musclés !

N’hésitez pas à me partager vos photos et vos impressions sur Instagram avec le hashtag #delonnasoup

Cette recette vous plait ? 
Epinglez-la sur Pinterest !

BeStrongSoup-2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s