Fraises

Les fruits et légumes à consommer bio

Je ne vous apprends rien si je vous dis aujourd’hui que j’essaie toujours au maximum de privilégier une consommation de fruits et de légumes issus de l’agriculture biologique. Si, en plus, on peut les trouver issus de l’agriculture locale c’est même encore mieux !

Après, j’ai bien conscience qu’il n’est pas toujours facile de TOUT consommer bio : certains fruits et légumes sont difficiles à trouver en bio et surtout, cela revient, avouons-le, plus cher au quotidien.

Alors, si vous deviez faire un choix parmi les aliments à consommer bio et ceux que vous pouvez, à la rigueur, manger non bio, voici une petite liste qui devrait vous aider.

Il s’agit des « Dirty Dozen » et des « Clean 15 », un classement établi par le groupe EWG (Environmental Working Group), une organisation environnementale américaine qui travaille à la protection de la santé et de l’environnement. Chaque année, l’EWG établi un classement des fruits et des légumes les plus pollués par les pesticides (les « Dirty Dozen ») et ceux les moins pollués (les « Clean 15 »).

En 2017, la liste varie peu par rapport aux précédentes années mais elle fait tout de même froid dans le dos lorsque l’on voit que les « Dirty Dozen » (les fruits/légumes les plus pollués) sont aussi les fruits et les légumes que l’on consomme le plus (surtout en cette période estivale).

Les Dirty Dozen 

1- La Fraise
Oui, ce petit fruit dont le rouge brillant nous attire sur les étals du supermarché sont de véritables nids à pesticides et ce d’autant plus lorsque la fraise est importée de pays étrangers où la législation diffère en terme de pesticides (on pensera notamment aux fraises d’Espagne… Un désastre écologique et sanitaire !). En plus, savez-vous d’où leur vient cette couleur brillante ? Tout simplement du traitement qu’on leur impose à base de captane, un polluant à effet fongicide… Flippant !

Fraises

2- Les épinards
Littéralement pulvérisés de plus de 20 pesticides avant d’arriver dans nos assiettes… On comprend mieux les muscles difformes de Popey !

popeye3- La nectarine
Sa peau fine l’empêche d’être protégée des pesticides qui pénètrent alors jusque dans sa chair (et donc notre estomac).

4- La pomme
Son sort est identique à celui réservé à la nectarine, tout en sachant qu’une pomme est traitée en moyenne avec 35 pesticides différents.

5- La pêche
Même chose que pour ses copines la nectarine et la pomme…

6- La poire
Auparavant au 22ème rang des fruits les plus pollués, la poire est depuis peu de retour dans le triste top 12. La raison : plus de 20 pesticides différents ont été retrouvés dans ce fruit, contre seulement 9 en 2010. A titre d’exemple, du carbendazim, un produit chimique toxique pour le système de reproduction masculin et un perturbateur endocrinien a été trouvé sur plus d’un quart des échantillons.

7- Les cerises
La France a adopté depuis 2016 l’interdiction de l’utilisation de diméthoate, un insecticide puissant et dangereux pour la santé. En revanche, il n’en est pas de même pour nos pays voisins. Alors, à défaut de les manger bio, prenez-les au moins issues de l’agriculture française.

Cerises

8- Le raisin
De par sa peau très fine, le raisin est fragile et la cible idéale des insectes. Du coup, le fruit est copieusement traité et comme, en outre, on le consomme avec sa peau, il est un véritable ennemi de notre bonne santé. Alors, pour bénéficier de toutes ses propriétés antioxydantes, on le consomme bio, tout comme le vin.

9- Le céleri
Le céleri n’a tout simplement pas de peau pour le protéger des pesticides qui sont copieusement pulvérisés sur lui. Du coup, il les absorbe (et nous aussi par la même occasion).

10- La tomate
Et oui, malheureusement un des fruits les plus consommés en France est également dans le top 10 des aliments les plus traités. Le rapport annuel de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) a même révélé que les tomates présentent (avec les fraises et les pêches) le plus grand nombre de résidus chimiques : pas moins de 82 sortes de pesticides ont été retrouvés dans sa chair.

Tomates

11- Le poivron
Sa peau très fine ne le protège pas des pesticides qui sont copieusement versés sur les cultures. En outre, la culture du poivron espagnol (dans la région d’Almeria, en Andalousie) est fortement controversée. En effet, notre premier fournisseur de poivrons en hiver emploie des travailleurs souvent sans papier et les logent dans des conditions proches de l’esclavage moderne : absence de contrat de travail, salaire minimum flou, conditions de vie précaires sont autant d’éléments qui se cachent derrière les poivrons conventionnels que nous consommons dans nos salades hivernales ! De quoi faire grandement réfléchir avant d’acheter !

12- La pomme de terre
Tout comme la tomate, la pomme de terre a l’un des taux de pesticides le plus élevé parmi les fruits et légumes. On pourrait se dire qu’en les pelant et en les lavant ensuite, on arriverait à se prémunir contre ces pesticides. Et pourtant : en 2006, la USDA a découvert que 81 % des pommes de terre testées contenaient encore des pesticides après avoir été lavées et épluchées. Mieux vaut donc accompagner son burger de frites bio !

Frites et bière

Bon la bière est en option 🙂 (Bruxelles, Belgique)

***

Les Clean 15 

 

1- Le maïs
Le mais pousse entièrement protégé par des feuilles, ce qui, par extension, le protège des pesticides.

2- L’avocat
Il a une peau épaisse qui protège sa chair des pesticides.

3- L’ananas
Comme pour l’avocat, sa peau épaisse et piquante est une vraie protection contre la pénétration des pesticides.

4- Le chou
Le chou a besoin de peu de pesticides pour pousser de façon correcte.

5- L’oignon
Comme le chou, l’oignon nécessite peu de pesticides pour sa culture.

oignons blancs

6- Les petits pois
Protégés par leur cosse, les petits pois sont peu atteints par les pesticides.
D’ailleurs, je vous invite à relire mon article sur leurs bienfaits et quelques idées recettes  pour les récalcitrants à leur consommation.

7- La papaye
Sa peau épaisse la protège des pesticides.

8- L’asperge
Comme pour l’oignon et le chou : peu de pesticides sont nécessaires à sa culture.

9- La mangue
On l’aura compris : les fruits et les légumes ayant une peau épaisse sont largement protégés des pesticides. La mangue ne fait donc pas exception à la règle.

10- L’aubergine
Encore un légume à la peau épaisse. Cependant, dans le cas de l’aubergine, on en consomme souvent sa peau. Il est donc important de bien nettoyer le légume puis de scrupuleusement l’essuyer si on décide de le consommer non bio.

11- Le melon blanc
Une peau épaisse = la barrière parfaite contre les pesticides.

12- Le kiwi
Son pelage (bah oui, c’est pas poilu un kiwi ?) le protège de la pénétration d’agents extérieurs.

13- Le cantaloup (ou le melon)
On a compris la logique : un fruit à peau épaisse.

Melon

14- Le chou-fleur
Sa culture nécessite peu de pesticides et en plus les feuilles vertes sont une barrière naturelle parfaite.

15- Le pamplemousse

Le pamplemousse est l’agrume qui a la peau la plus épaisse ce qui le protège bien des pesticides. En revanche, si vous comptez utiliser sa peau, il est indispensable de le prendre bio, car elle est un véritable nid à pesticides.

 

En résumé, pour s’y retrouver plus facilement dans ces deux listes, entre les bons élèves et les mauvais, il faut essayer de retenir que les fruits et les légumes ayant une peau épaisse sont plutôt bien protégés contre les pesticides.

A l’inverse, les fruits et les légumes d’été qui ont une peau fine peuvent rapidement se transformer en cocktail dangereux s’ils sont consommés en trop grande quantité et uniquement issus de l’agriculture conventionnelle (donc non bio).

Signature Delonna

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s