Salade de falafels de pois chiches et petits pois

Il n’aime pas… Les Petits Pois

Mon compagnon et moi nous amusons parfois à se dire que, si on s’était rencontrés lors d’un speed-dating, on ne se serait sûrement pas choisi ! En effet, on diffère par de nombreux points qui, de prime abord peuvent sembler très importants, alors qu’en fait, non : nous en sommes la preuve !
Il n’aime pas particulièrement le sport, il préfère un bon Burger King à une salade de quinoa et il adore sa côte de boeuf dominicale (quand moi j’ai fait le choix de privilégier une alimentation presque quasiment végétarienne).
Mais, à mon sens, ce sont ces différences qui font toute la richesse de notre couple.

Après, nous sommes d’accord, ce n’est pas une raison pour ne pas essayer de bousculer un peu les habitudes pour les rendre plus healthy ou plus engagées.
Et, curieusement, c’est justement de mon copain qu’est venu l’idée de me lancer un défi : lui faire découvrir (ou redécouvrir) des fruits et des légumes et de les lui faire aimer !

Alors, défi accepté et nouvelle rubrique du blog créée : « Il n’aime pas… »

Petit précision au cas où : aucune maltraitance de compagnon n’a eu lieu au cours de cette expérience.

Le mois de mai est l’occasion de manger de délicieux petit pois, bien charnus, bien croquants qui attirent l’oeil sur les étals des marchés.
Un véritable délice, simplement préparés avec des petits oignons blancs.
Oui, mais… il n’aime pas les petits pois.

Son avis sur les petits pois : « C’est un plat triste et fade qui ne donne pas envie de se mettre à table s’ils sont servis comme accompagnement principal ».

– Pourquoi les petits pois sont bons ? –

Pour dépasser l’affirmation « parce que c’est bon », penchons-nous avec attention sur le petit pois.

petit-pois

Tout d’abord, le petit pois est plutôt riche en protéines avec ses 5g de protéines pour 100g, ce qui est plutôt correct pour un légume et ce qui en fait un atout pour les végéta*iens.
Il convient également parfaitement aux estomacs fragiles grâce à sa richesse en fibres douces et en pectine qui, grâce à leur pouvoir gélifiant, ralentissent l’absorption des sucres et des graisses dans le sang.
Le petit pois est aussi très riche en vitamines du groupe B : notamment en vitamine B1 (0,4mg), qui va vous aider à avoir de l’énergie et à faire fonctionner votre système nerveux, ou en vitamine B3 (2mg), qui joue un rôle important dans la production des globules rouges notamment.
Le petit pois contient également de nombreux minéraux (potassium : 133mg, phosphore: 96mg, magnésium: 31.6mg ou encore calcium : 33.5mg).

En gros, le petit pois a tout bon et il est bénéfique d’intégrer sa consommation dans notre alimentation hebdomadaire.

– Mon défi –

Au vu de son opinion sur les petits pois, le jugement est sans appel : il faut que je trouve un moyen de lui en faire manger (et surtout aimer) en lui montrant qu’ils peuvent être bien plus qu’un simple accompagnement « triste et fade » (donc adieu les petits pois-oignons blancs de ma jeunesse !).

J’ai donc opté pour la version « petits pois cachés » (vous l’avez vu le jeu de mots là ? Je suis irrésistible, je sais) et je suis partie en quête de recettes gourmandes mais riches en petits pois.

– Tentative numéro 1 –

Salade de falafels de pois chiches et petits pois
Pour cela, je me suis inspirée d’une recette du blog de Cléa Cuisine que j’ai accommodée à ma sauce.

J’ai mixé 250g de petits pois avec 200g de pois chiches, 50g de farine de pois chiches, 1 oignon coupé en lamelles, de la coriandre, des épices (1 cuillère à café de cumin, 1 de curcuma et une de curry et un peu de poivre noir).
Puis j’ai divisé cette pâte en plusieurs morceaux que j’ai fait cuire dans une poêle avec un fond d’huile d’olive.

Pendant le temps de la cuisson, j’ai préparé une petite salade avec :
– un mélange de pousses vertes (type cresson, épinards, baby kale)
– une tomate coupée en dés
– une carotte râpée
J’ai parsemé de graines et oléagineux : noix, graines de sésame, de lin, de courge.

Puis j’ai fait une petite sauce pour accompagner le tout, confectionnée avec :
– du fromage blanc
– du tahin
– de la coriandre hâchée
– un peu de jus de citron

Après, il suffit de dresser le tout et… de croiser les doigts pour que Monsieur ne se rende pas compte de la supercherie.

Salade de falafels de pois chiches et petits pois

Bilan de ce plat : laissons la parole au juge :

C’est bon et ça se marie bien avec ta sauce tahini.

Ok… et pour les petits pois en particulier ?

Bah ça va de cette façon-là. Le goût est agréable parce que ça fait partie d’un tout.

Bon… succès mitigé en somme. Je ne me suis pas laissée abattre et j’ai réalisé une seconde tentative !

– Tentative numéro 2 –

Pour ma seconde tentative, j’ai voulu conserver les petits pois entiers pour voir s’il était possible de les faire apprécier sous ce format-là.

Je me suis donc inspirée d’une recette trouvée sur le site du magasin bio La Vie Claire et, une nouvelle fois, j’ai fait des arrangements à ma façon.

Cette fois, j’ai fait cuire 200g de coeurs d’artichaut (en conserve pour ma part), une demi-courgette coupée en dés et une gousse d’ail dans un petit d’huile d’olive.
J’ai ensuite ajouté 150g de petits pois surgelés et j’ai laissé mijoter le tout, à couvert pendant une quinzaine de minutes.
Pendant ce temps, j’ai fait cuire des pâtes complètes et j’ai préparé un petit pesto en mixant une demie botte de persil avec un jus de citron, une cuillère à soupe de tamari et une d’huile d’olive.
J’ai ensuite dressé les assiettes en recouvrant les pâtes des légumes bien chauds et du pesto fraichement mixé (pour bien conserver la vitamine C du persil qui se dégrade rapidement à la lumière).

Alors, verdict ?

Ça aussi c’est bon. C’est très vert, très printanier.

Mais, serait-ce un commentaire positif ? Pour des petits pois ? Ne nous emballons pas avant le bilan définitif !

– Le bilan –

Après mes deux tentatives pour faire aimer les petits pois à Monsieur, quel bilan peut-on en tirer ? Son avis a-t-il changé ? Ai-je remporté avec succès ce premier défi ?

La sentence est irrévocable (#Koh-LantaFan) : 

Je suis un peu réconcilié avec les petits pois. Je ne sais pas encore si je choisirai un plat dont c’est le seul accompagnement. Mais si ça fait partie de l’accompagnement, pourquoi pas ?

Alors là, je me permets une petite danse de la victoire !

+ 1 point pour moi : il aime désormais les petits pois !

Et vous alors, vous aimez les petits pois ? Vous avez des recettes à me partager ? Vous avez tenté les miennes ?

cropped-signature.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s