La spiruline, le point sur ses bienfaits

Nous allons nous pencher aujourd’hui sur l’un des superaliments dont on entend régulièrement parler sur la blogosphère healthy : la spiruline !

La spiru…quoi ?! – Qu’est-ce que la Spiruline ? 

La spiruline est une micro-algue bleue-verte, appartenant à la famille des cyanobactéries filamenteuses. Elle existe sur Terre depuis plus de trois milliards d’années (whaoo, canon, hein !) et elle est désormais considérée comme « le meilleur aliment pour l’humanité au XXIème siècle » par l’Organisation Mondiale de la Santé (si ça c’est pas la classe aussi !).

La spiruline est commercialisée sous forme de poudre, de filaments ou encore de comprimés.

Spiruline en comprimés

Sa composition nutritionnelle  

La spiruline est riche en protéines de bonne qualité (elle peut en contenir de 2,5g à 3,5g par 5 g de poudre, soit entre 55% à 70%) et surtout elle contient les 8 acides aminés essentiels à l’organisme, cas plutôt rare chez les végétaux (on ne retrouve cette situation que dans les produits d’origine animale et dans les algues).

Cette micro-algue contient également une quantité intéressante d’acides gras insaturés de la famille des oméga-6 (acides gamma-linoléniques).

Enfin, la présence de chlorophylle (qui lui confère cette jolie couleur verte) fait de la spiruline une alliée idéale pour la production de globules rouges (et donc la purification du sang).

Pour continuer dans les trésors que recèle cette toute petite algue, on peut également mettre en avant le fait que la spiruline contient de la phycocianie (propriétés détoxifiantes et stimulantes du système immunitaire) et une quantité importante d’oligo-éléments (zinc, sélénium, manganèse, fer, cuivre et chrome) et tous les minéraux (calcium, magnésium, sodium, potassium et phosphore).

En résumé, cette minuscule algue, cette petite poudre verte est un véritable concentré de nutriments, tellement plus riche que bien des aliments que nous consommons quotidiennement.

Spiruline - Comparaison avec les autres aliments

Source : ConsoGlobe

Alors là, vous allez me dire que c’est bien beau tout ça mais que en quoi ça vous concerne ?! On y vient !

Pourquoi c’est bon pour moi ? 

Bon, alors, en tout premier lieu, on va définir le mot « bon ». Par là, je ne veux pas dire que le goût de la spiruline est bon… Personnellement, j’ai un peu de mal à apprécier sa saveur lorsque je l’intègre, en trop grande quantité, dans un smoothie. Mais, on va plutôt se pencher sur les bienfaits de cette petite algue pour notre santé.

Elle est une véritable alliée pour nous, les sportifs. 

Par son action purifiante, la spiruline permet une évacuation rapide de l’acide lactique (moins de courbatures et une meilleure reconstruction du muscle) tout en permettant une meilleure circulation du sang dans les muscles grâce à la présence de fer et de betâ-carotène.

Elle est une véritable alliée pour les végéta*iens. 

La composition nutritionnelle de la spiruline est, par bien des aspects, proches de celle des produits d’origine animale. En effet, elle possède une composition élevée en protéines de qualité et surtout elle contient les 8 acides aminés essentiels au bon fonctionnement du corps humain (chose rare, on l’a vu, dans le monde végétal).

En outre, elle est également incroyablement riche en fer : de 3mg à 8mg par 5g de poudre, soit 20 fois plus que le germe de blé et chose de nouveau rare chez les végétaux.

La spiruline est anti-oxydante

Les molécules anti-oxydantes (acide gamma-linoléniques, phycocyanine, tocophérol, carotène, sélénium et zinc) empêchent la formation de radicaux libres et contribuent donc au ralentissement du vieillissement de la peau.

Mais c’est surtout la présence de la phycocianine qui est intéressante dans la spiruline. En effet, elle permet à la peau de se protéger du stress oxydatif et surtout de prévenir le cancer de la peau.

Vous commencez donc à y voir plus clair dans les bienfaits de cette pépite turquoise ? Et bien, ce n’est pas finie car, en la consommant, la planète vous dira merci 🙂

Pourquoi c’est bon pour la planète ? 

La spiruline a une productivité importante et nécessite donc moins de surface de culture que les autres végétaux (40 fois moins que le maïs, par exemple).

Elle consomme également beaucoup moins d’eau douce par kg de protéine que tout autre aliment : 3 fois moins que pour le soja, 6 fois moins que pour le maïs, 50 fois moins que pour la viande de boeuf.

Attention par contre aux fausses allégations « bio » que vous pourriez trouver sur les packagings : la spiruline bio n’existe pas pour la simple et bonne raison que pour la cultiver il est nécessaire d’utiliser des fertilisants minéraux (dont l’azote minéral) qui n’existent pas encore en certification bio. Vous ne trouverez donc pas de spiruline française bio et je vous invite à vous méfier de la labellisation bio arguée par des marques étrangères.

Mais attention, hein, cette remarque est une simple mise en garde, elle ne vise pas à amoindrir les merveilleux bienfaits de la spiruline.

En somme, la spiruline, elle a tout bon (#sloganpourri).

Ça me tente, je fais comment ? 

Alors, comme indiqué plus haut, la spiruline est commercialisée sous trois formes : en poudre, en filaments ou encore en comprimés.

Pour ma part, je n’ai jamais testé la spiruline en filaments mais par contre j’ai bien acheté de la spiruline en poudre et en comprimés.

L’avantage des comprimés réside dans la facilité de consommation : on prend trois comprimés le matin en même temps que son petit-déjeuner et trois comprimés à midi avec son repas et hop, le tour est joué (les doses sont à ré-évaluer en fonction de la marque, bien sûr).

Spiruline en comprimés_1

Cette spinalien est labellisée « Soil Association Organic » car je ne l’ai pas achetée en France (puisqu’à l’époque de la rédaction de cet article je vivais encore en Irlande.

L’autre avantage des comprimés est son absence de goût. Il s’agit ici, bien sûr, de mon avis personnel mais je trouve que la spiruline a un goût très très prononcé lorsque l’on a la main un peu lourde sur son dosage et j’avoue que ça a pu, parfois, gâcher la dégustation de ma soupe froide (oui, j’aime la soupe) ou de mon smoothie.

Par contre, si vous optez pour une cure de comprimés de spiruline, il est recommandé de ne pas dépasser un mois de prise pour continuer à profiter pleinement des bienfaits et éviter que son corps ne s’habitue.

A l’inverse, l’avantage de la prise de spiruline en poudre est le fait qu’elle va pouvoir entrer en synergie avec les autres aliments composants la recette dans laquelle elle a été incorporée. Là encore, l’utilisation est tout simple : une petite cuillère à café dans un Smoothie bowl, dans une soupe froide ou encore dans un guacamole ou une tartinade… La spiruline s’adaptera à toutes vos recettes pour en multiplier la qualité nutritionnelle. Il est cependant recommandé, toujours dans le but de bénéficier de tous ses bienfaits, de l’incorporer dans une préparation froide.

Spiruline

Le dosage recommandé est de 5mg par jour (ne pas dépasser les 10mg) a intégrer progressivement pour éviter des effets secondaires liés à la détoxification de votre corps. Personnellement, c’est en effectuant des recherches pour la rédaction de cet article que j’ai découvert ces potentiels effets secondaires. Je n’en ai jamais connu !

Je vous conseille également de toujours associer la prise de votre spiruline avec des aliments riches en vitamine C (kiwi, orange, citron…) pour en améliorer l’absorption.

Alors, l’expérience vous tente ?
Vous connaissiez la spiruline ? Vous avez des recettes à partager ?

cropped-signature.jpg

Publicités

2 réflexions sur “La spiruline, le point sur ses bienfaits

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s