Mes Favoris du mois d’Avril

J’inaugure ici une nouvelle rubrique dans mon blog dans laquelle j’ai décidé de vous présenter tout ce qui, au cours du mois m’a séduite, émue, touchée, fait rire, sourire, bref tout ce que j’ai aimé et que je souhaite vous partager.

Je vais séparer cet article en plusieurs rubriques afin que la navigation soit plus aisée pour vous et que vous puissiez aller directement aux catégories qui vous intéressent le plus.

Le film du mois d’Avril

Divines, de Houda Benyamina avec Oulaya Amamra, Kevin Mischel.

Synopsis :
Dans une cité parisienne où les trafics en tout genre côtoient la religion, Dounia a soif de pouvoir et de réussite. Sur un coup de tête et accompagnée de sa meilleure amie Maimouna, elle décide de suivre les traces de Rebecca, une dealeuse respectée. Sa rencontre avec Djigui, un jeune danseur troublant de sensualité, va bouleverser son quotidien et remettre en perspective ses décisions. Mais l’influence de Rebecca est plus forte que ce que Dounia pensait.

Divines

Ce que j’ai aimé :
Loin d’un énième film sur les cités, Divines nous plonge dans le quotidien de deux jeunes ado, un peu paumées mais pleines de vie et terriblement attachantes. Cela en fait un film fort qui flirt avec les clichés tout en sachant les déconstruire, jouer avec eux pour mieux les dépasser.

Dounia et Maimouna on su me faire rire par leur insouciance, leur joie de vivre, leur énergie. Elles ont su me toucher par leur amitié totale et inconditionnelle. Elles m’ont agacées parfois, par leurs décisions puériles et dangereuses. Et, surtout, elles m’ont fait pleurer par cette fin terriblement forte.

Par toutes cette palette d’émotions que ce film a su créer, pour moi, Divines est résolument un film marquant auquel je repense souvent et que je conseillerais à tous de regarder.

Je ne suis d’ailleurs pas étonnée qu’il ait été récompensé par la Caméra d’or au Festival de Cannes 2016 ou encore que Oulaya Amamra ait reçu le César du Meilleur jeune espoir féminin (pour son rôle de Dounia) et Déborah Lukumuena le César de la Meilleure actrice dans un second rôle (pour son rôle de Maimouna). Et ce ne sont pas les seules récompenses de ce film et c’est tant mieux !

Le Podcast du mois d’Avril

Cela fait peu de temps que je me suis mise à écouter des Podcasts dans les transports en commun. Auparavant, je me contentais d’écouter ma Playlist « Cosy & Calme » de Spotify en allant au boulot et celle « Happy » en rentrant chez moi. Je n’écoutais pas de podcasts pour la simple et bonne raison que je n’en avais trouvé aucun qui ait su susciter mon intérêt.

Et ce, jusqu’à la découverte de La Poudre, un podcast signé Lauren Bastide.

La Poudre

La Poudre ? Qu’est-ce donc ?
Il s’agit d’une discussion entre Lauren Bastide et « une femme exceptionnelle – artiste, intellectuelle, politique – pour une conversation personnelle et sans tabou sur son enfance, sa carrière et son rapport à la féminité ».

Ce que j’aime:
J’aime dans La Poudre ce format de discussion intimiste entre deux femmes. Cela m’a permis de découvrir des femmes de caractère (dont Houda Benyamina, la réalisatrice de Divines), aux convictions fortes et au talent exceptionnel. Cela m’a permis aussi de me poser des questions, de réfléchir sur la féminité, le féminisme, la place de la femme dans notre société ou encore le processus de création ou l’engagement politique et sociétal. Un Jeudi sur deux un nouveau podcast est de sorti, date que j’attends toujours avec une grande impatience.

Il est disponible sur iTunes, SoundCloud, Weezer et Stitcher: http://www.nouvellesecoutes.fr/la-poudre/

La BD du mois d’avril

Dans les bois, de Emily Caroll aux Editions Casterman

Synopsis de l’éditeur :
Un recueil de nouvelles horrifiques dans la lignée d’Edgar Poe…
Une cabane perdue dans la neige et des jeunes filles qui disparaissent tour à tour la nuit venue…
Des monstres parasites cachés au fond des bois qui attendent la proie idéale pour faire… leur nid.
Emily Caroll nous livre un florilège de contes horrifiques à l’ambiguïté grinçante et nous rappelle cette délicieuse sensation d’avoir peur, confortablement installé sous les couvertures, en toute sécurité.
À moins que…

IMG_0092

Ce que j’ai aimé :
Ceux qui me connaissent le savent déjà : je ne suis pas une amatrice de films d’horreur pour la simple et bonne raison que ce style est souvent (mais pas toujours) l’excuse pour projeter à l’écran des scènes de sang, viscères et autres réjouissances gores… Et ce n’est sincèrement pas ma tasse de thé. Je préfère, ô combien, les peurs psychologiques, celles qui disent sans montrer, celles que l’on ne peut ni maîtriser ni voir, celles qui me font VRAIMENT peur (sans le dégoût, en somme).

Le roman graphique d’Emily Caroll est de ces peurs que j’aime réveiller en moi. Des peurs enfantines, lointaines, ambiguës; de ces peurs qui nous font hésiter à tourner la page de peur de découvrir ce qui s’y cache derrière, à l’image d’un enfant n’osant regarder sous son lit ou sortir la tête de ses couvertures. Le scénario des différentes nouvelles est soutenu par un dessin de toute beauté. De véritables merveilles graphiques qui nous immergent au coeur de l’histoire rendant parfois le texte véritablement obsolète. Un petit bijou cauchemardesque.

IMG_2683

Le livre bien-être du mois d’Avril 

Le syndrome de l’intestin irritable de Mélanie Duféey du blog Chaudron Pastel

Synopsis de l’éditeur : 
La colopathie fonctionnelle – ou Syndrome du côlon irritable – est un trouble intestinal provoquant des douleurs chroniques. Bien que bénin, il entraîne une véritable altération de la qualité de vie. On considère qu’il représente, dans les pays occidentaux, près la moitié des motifs de consultations en gastro-entérologie.

IMG_0087

Ce que j’ai aimé:
Je pense que nul n’est besoin de présenter Mélanie et son Chaudron Pastel à toute personne intéressée par le bien-être et l’alimentation. En effet, son univers pastel et féerique, si attachant, qu’elle a su créer sur son blog en fait d’elle une actrice incontournable du monde de l’alimentation santé et de la naturopathie.

Dans son livre, elle a réussi à vulgariser et rendre accessible le fonctionnement de tout notre système digestif (rien à voir avec nos cours de SVT au collège !). Elle prodigue également une grande quantité de conseils à appliquer au quotidien pour vivre au mieux avec son intestin irritable. Un véritable bijou que j’ai lu très rapidement tellement toutes les informations m’ont passionnées ! Et maintenant, j’ai hate de tester les bonnes recettes qu’elle nous propose !

Que vous soyez, ou non, concernés par le syndrome de l’intestin irritable, je vous recommande sa lecture (et celle de son blog, par la même occasion !).

IMG_0090

 

Bon, je vais m’arrêter là pour le mois d’Avril.

Bien entendu, je vous rassure, ce ne sont pas les seuls choses qui m’ont faites vibrer ce mois-ci (et heureusement). Mais je ne veux pas que ces Favoris du mois d’Avril soient trop longs et perdre ainsi en qualité (et vous ennuyer aussi !).

Et vous, alors, dites-moi ce qui vous a fait vibrer ce mois-ci !

cropped-signature.jpg

Publicités

2 réflexions sur “Mes Favoris du mois d’Avril

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s