Faire du sport de façon éco-responsable

Le 22 avril est le Jour de la Terre (Earth Day), l’occasion de se pencher sur les actions que nous, en tant que sportives et sportifs, pouvons faire au quotidien pour aider à la préservation et la sauvegarde de la planète.

IMG_9381

C’est beau quand même, ce serait bête de gâcher tout ça, non ? (Ronda, Andalousie)

Que ce soit dans le choix des marques que l’on choisi ou dans les produits que l’on utilise, de nombreuses solutions s’offrent à nous pour agir à notre échelle.

Petite revue de quelques actions à notre portée. Et, on n’oublie pas : on y va doucement, progressivement, sans se mettre la pression pour TOUT faire parfaitement : c’est la clé de la réussite !

– Agir au quotidien –

Un run, un déchet
Je peux devenir acteur ou actrice au sein du collectif « Un run, un déchet » (RUN ECO TEAM sur Facebook) dont le concept est simple : à chaque sortie running, votre objectif est de ramasser un déchet (on ne vous en voudra pas si vous en récupérez plusieurs !), de le prendre en photo et de le jeter à la poubelle. C’est un geste tout simple mais qui, multiplié par le nombre de coureurs pourrait avoir un impact considérable sur l’état de nos villes (et nos campagnes).
run-eco-team-banner
Le snack zéro déchet
Dans un premier temps, je peux faire le choix de manger local en privilégiant des aliments de saison et ainsi faire du bien à mon corps en lui apportant les vitamines et les minéraux dont il a spécifiquement besoin en fonction de la saison. Et, dans le même temps, je réduis mon empreinte carbone surtout si je privilégie du local et du bio.

Plus spécifiquement dans ma pratique sportive, je peux aussi privilégier le vrac pour mes snacks pré ou post-workout au lieu du sur-emballé : une poignée de noix, d’amandes ou de raisins secs au lieu d’une barre hyper-sucrée emballée une première fois dans son papier en alu puis une seconde fois dans sa boîte en carton. Autant de choix qui, à terme, réduisent nos déchets quotidiens.

Pour cela, il existe les marchés de votre ville/village ou les boutiques bio qui vendent du vrac comme Bio c’bon, Biocoop ou encore Naturalia pour les plus connues.

Des vêtements éthiques et respectueux de l’environnement
Les vêtements de sport, de par leur technicité, ne sont pas les plus respectueux de l’environnement. En effet, certaines matières (comme l’élasthanne, le polyester ou encore le nylon) sont difficilement remplaçables par des matériaux moins polluants. Cependant, il existe des marques qui vont faire la part-belle à d’autres matériaux nobles et éthiques ou qui utilisent du polyester ou du polyamide recyclés. En privilégiant ces marques, je participe à une consommation plus responsable tout en me faisant plaisir (certains modèles sont hyper sympas !).
Je peux également privilégier des produits labellisés, gage d’un respect de l’environnement. Les plus principaux labels sont Oeko-Tek (textiles sans risque pour la santé), Gots (certification biologique des textiles comme le coton, la laine, la soie, le chanvre) ou encore Fondation Fair-Wear (origine des produits).

Je pense que je ferais un poste à part concernant tous ces labels, ça pourrait être intéressant. ça vous plairait ? 

Exemples de marques qui emploient des matériaux recyclés :
Patagonia et sa gamme en polyester recyclé (ils utilisent également du nylon et de la laine recyclés dans certains de leurs articles):


Amaboomi, une marque qui propose des vêtements écologiques à base de bouteilles en plastique :

Exemples de marques qui utilisent des matériaux nobles et/ou bio :
Icebreaker: les vegans ne feront pas le choix de cette marque mais je tenais tout de même à en faire mention ici. Icebreaker propose en effet des articles d’une grande qualité en laine mérinos éthique. La marque s’est engagée dans une démarche durable à la fois au niveau environnemental mais aussi social et surtout au niveau du bien-être animal : cela s’illustre par des matériaux biodégradables, des salaires décents et des élevages ovins en liberté (avec interdiction de la pratique du mulesing) :

Le coton bio: de plus en plus de marques proposent des articles en coton bio. Si les marques les plus engagées sont les marques de vêtements de yoga, on peut également trouver des gammes en coton bio à destination des coureurs et coureuses eco-responsables. Et nul besoin de dépenser un argent fou si on se penche vers des enseignes comme Decathlon par exemple.

Pour les chaussures, il est encore compliqué d’en trouver en matériaux écologiques mais certaines marques font des efforts d’innovation comme par exemple Mizuno et son modèle Wave, conçu à l’aide de ressources renouvelables végétales (dont le mesh, conçu à partir de bouteilles en plastique recyclées (PET)).

– Agir ponctuellement –

Je donne une seconde vie à mes vieilles chaussures de running
Si vos chaussures sont encore en assez bon état mais que vous avez simplement envie d’en acheter des nouvelles : au lieu de les jeter : donnez-les !
Des associations comme Africa Run récupèrent vos vieilles chaussures de sport pour les envoyer en Afrique (d’où l’importance que les chaussures soient encore portables). Sinon, vous pouvez tout simplement les apporter chez Emmaüs ou la Croix Rouge qui vous les reprendrons (en bonne état, toujours).

Si elles sont vraiment immettables ou que vous souhaitez en retirer un peu d’argent, certaines enseignes proposent, de manière ponctuelle, de récupérer vos chaussures usagées contre un bon d’achat. En ce moment, vous avez, par exemple : Spartoo
Mais Sport 2000, Intersport ou Decathlon organisent ce type d’opérations ponctuellement. Je vous conseille donc de rester aux aguets.

Je recycle mes vêtements de sport
Tout comme pour les chaussures, il est bien entendu possible de donner ses anciens vêtements (en bon état) à des associations caritatives qui vont s’occuper de leur donner une seconde vie.

Si vraiment vos articles sont importables, là encore, certaines marques s’engagent à les récupérer et à les recycler.
Par exemple, Patagonia s’engage à récupérer ses anciens modèles.

Il existe encore pleins d’autres actions que l’on peut mettre en place dans sa pratique sportive, notamment dans le choix des courses auxquelles on participe. Mais cela fera l’objet d’un second article. Chaque chose en son temps.

Et vous, quelles sont vos astuces au quotidien pour mettre plus de vert dans votre vie de sportive et sportif ?

cropped-signature.jpg

Publicités

3 réflexions sur “Faire du sport de façon éco-responsable

  1. Jeunes & Sportifs dit :

    J’aime beaucoup le principe de ramasser un déchet par run et par coureur ! C’est un geste tout bête mais qui peut faire la différence !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s